Moza R16 : Test & Avis

Sim Racer

Pilote e-sport & Passionné de Sim Racing, j’ai décidé de partager ma passion sur ce site web.

Moza R16

Avantages

  • Moteur Direct Drive développant 16 nm de couple
  • Option de montage frontale
  • Très bonne compatibilité avec l’écosystème Moza Racing

Inconvénients

  • Pratiquement aucun
  • Certains volants de Moza ne sont pas compatibles avec cette base

Notre note : 9.6/10

Le fabricant chinois de périphériques sim-racing Moza Racing a clairement l’intention de concurrencer les grands noms du game, notamment Fanatec et Simagic. Il faut dire qu’en l’espace de deux ans et demi, Moza s’est fait un nom et est devenu une excellente option pour les coureurs qui sont à la recherche de produits fiables, performants et plutôt abordables.

Bien évidemment, un fabricant de périphériques sim-racing n’ira pas très loin s’il n’a pas un catalogue digne de ce nom. Et heureusement pour Moza Racing, c’est le cas. Ce fabricant chinois compte dans sa gamme 6 bases Direct Drive, dont une compatible avec Xbox, 6 volants, 3 pédaliers, 2 dashboards et plusieurs accessoires sim-racing. Bon, je dois avouer que cela fait pâle figure face à un Fanatec et ses quelques 20 volants, mais c’est quand même impressionnant venant d’un acteur qui n’a que 2 ans et demi dans le game.

Et ce qui renforce l’image de Moza Racing, c’est sa présence sur le segment haut de gamme avec 2 bases pour être précis. Il s’agit de la R16 et de la R21, et ces deux dernières ont plusieurs cibles dans le viseur, notamment les Podium DD2 et ClubSport DD+ de Fanatec. Dans ce qui suit, je vais vous présenter la R16 et je vais vous donner mon avis dessus.

 

Caractéristiques principales et techniques de la base

  • Base DD avec 16 nm de couple maxi
  • Taux de rafraîchissement de 1000 Hz
  • Construction en alliage d’aluminium
  • Interface 18 bits
  • Connexion sans fil et physique avec les volants via un QR grandement inspiré de la compétition auto
  • Poids de 8.9 kg

 

Design

Nous savons tous que les bases de Moza Racing se ressemblent beaucoup, surtout les petites (R3, R5, R9 et R12). Concernant la R16, ça change du tout au tout. Cette base ressemble beaucoup au design d’une Supercar, avec des traits très énervés et lignes tirées, et des peintures différentes en fonction de la version que vous avez.

En effet, Moza a actualisé ses bases et la R16 passe maintenant à la V2 avec une robe entièrement noire et le logo de la marque en blanc. C’est vraiment beau, et ça change de la forme en X très caractéristiques des autres périphériques de la marque.

GT DD PRO

Personnalisation du montage

Alors pour la R16, Moza a mis le paquet en ce qui concerne le montage de sa base. Nous avons un montage par le bas, comme sur la R21 et R16 en V1, mais la nouvelle base permet un montage frontal cette fois-ci, ce qui est parfait pour de nombreux coureurs. Je ne vous dirais pas que le montage par le bas limite cette base à un public de coureurs avec un setup bien précis. Mais heureusement que le fabricant chinois a corrigé le tir sur sa V2, et c’est une excellente chose.

Concernant les volants, vous avez pratiquement tous ceux de la marque qui pourront être montés sur cette base (sauf les V1 en Bluetooth), avec une connexion à la fois sans-fil et physique à ses périphériques. Comme je l’ai dit concernant les autres bases de Moza Racing, le fabricant opère tout de même une segmentation de sa gamme, surtout concernant les volants, et on le voit clairement avec la R16 qui ne prend pas en charge toutes les roues de la marque. Personnellement, je n’aime pas ça, car cela divise votre fan-base entre ceux qui peuvent se permettre vos produits hauts de gamme et nouveaux modèles, et ceux qui ne le peuvent pas.

 

Fabrication et finition

Vu que la R16 est une base haut de gamme, aux côtés de la R21, nous avons donc droit à une construction entièrement en alliage d’aluminium ultra solide qui permet non seulement une grande rigidité, mais aussi un contrôle total sur la température du moteur et de l’électronique.

Pour la finition, c’est tout simplement exceptionnel, rien à dire là-dessus. Toutes les pièces sont usinées à la perfection, avec un assemblage des plus rigoureux. Il n’y a aucun élément qui dépasse ou mal assemblé. C’est juste une base parfaite, en tout point.

Concernant la peinture, sur la V2 on a un noir glossy, avec quelques lignes jaune/vert. C’est beau, et ça change un peu des parties en orange de la V1. Mais bon, après ça reste des préférences personnelles, donc…

 

Prise en main de la base

Avoir un moteur qui sort 16 nm de couple, c’est gros et c’est lourd. La R16 affiche presque 9 kg sur la balance, pour un format assez compact, ce qui rend sa manipulation pour son installation légèrement fastidieuse. Si vous la montez par le bas, vous n’aurez pas de problème. Mais si vous optez pour le montage frontal sur un châssis, je vous conseillerai de faire appel à une paire de mains supplémentaire pour réaliser cette opération, car la base coûte cher, et j’y reviendrai plus bas.

GT DD PRO

Sensations pendant le jeu

Abordons maintenant les sensations que va vous procurer la base R16 de Moza Racing. Vous devez savoir qu’actuellement cette base en est à sa version 2 (V2), avec des améliorations uniquement au niveau du software, et non le hardware étant donné que ce dernier était plutôt bon.

Mais alors, qu’est-ce qu’apporte ce nouveau software ? Nommé Force Feedback NextGen 2.0, vous aurez des sensations beaucoup plus détaillées, et surtout subtiles. Je passe rapidement sur le retour de force du moteur avant d’aborder les nouveaux détails du software.

Alors, pour le retour de force « standard », le moteur est très précis, ne souffrant d’aucun creux ou flou lors d’une utilisation en sim-racing, même une où vous le poussez dans ses retranchements. Certes, ça ne sera pas au même niveau qu’une R21 ou une Podium DD2, mais la R16 n’en est pas si loin, niveau ressenti du moins. Le moteur fournit son couple de manière linéaire, avec quelques à-coups de temps en temps lorsque vous percutez un vibreur ou une surface dure. D’ailleurs, c’était le seul point gris de cette base, et ça a été corrigé avec la R16 V2.

Revenons maintenant au Force Feedback NextGen 2.0. Déjà, les à-coups, je n’en ai pas du tout ressenti lors de mes sessions, et cela veut donc dire que ce petit problème a été corrigé. Pour les sensations, je suis heureux de vous dire que la R16 est beaucoup plus immersive qu’avant. L’exemple le plus flagrant est les sensations qu’elle procure en plein virage lorsque vous êtes à la limite de l’adhérence. Vous allez ressentir de petites vibrations au volant, indiquant que si vous poussez encore plus la voiture, vous allez sous-virer et/ou perdre le contrôle. Et ça, y’en avait pas avec la V1 et j’adore, tout simplement.

 

Compatibilité

La R16 est compatible uniquement avec la plateforme PC, tout comme pratiquement toutes les bases de Moza Racing, sauf la petite R3. Concernant les autres périphériques de la marque, vous avez pratiquement tous les volants de Moza qui seront pris en charge par cette base, sauf le ES, CS V1 et GS V1, tout comme la R12 et la R9 aussi. C’est une segmentation que je n’aime pas trop, mais il parait que c’est d’ordre hardware. Donc…

Et pour les titres sim-racing, vous avez du ACC, AC, iRacing, Forza Motorsport, F1, Dirt et j’en passe. La liste est plutôt longue et complète aussi.

GT DD PRO

Rapport qualité-prix

Cette base est affichée à 870 € chez le distributeur autorisé Moza Racing en France, et ce prix est franchement imbattable pour ce que vous avez en contrepartie. Les 16 nm de couple maxi sont largement suffisants pour pratiquement 90% des coureurs, la qualité de fabrication est tout simplement exemplaire, avec un design plutôt unique. En ce qui me concerne, le rapport qualité-prix de la R16 est juste excellent.

Bon, il est vrai que l’écosystème de Moza Racing n’est pas aussi développé et complet que celui de Fanatec par exemple, mais vous trouverez tout ce qu’il vous faut pour faire du sim-racing avec la R16.

 

Mon verdict

Si vous êtes à la recherche d’une excellente base en Direct Drive développant plus de 10 nm de couple, vous pouvez vous tourner vers la R16 sans aucune hésitation. Certes, vous aurez 16 nm de couple maxi, mais cela peut facilement baisser avec le software (Pit House) pour avoir le chiffre qui vous convient le mieux.

Cette base est un tout simplement un puits de sensations en sim-racing, des plus fines, aux plus grosses, en passant par une immersion des plus poussées. Additionnellement, vous n’avez pas grand monde niveau compétition à cette puissance, ni à ce prix d’ailleurs. La seule base qui puisse lui faire de l’ombre, c’est la ClubSport DD+ avec ses 15 nm de couple, mais elle est plus chère (1000 €). 

Quoi qu’il en soit, la R16 de Moza Racing, moi je la valide.

gt dd pro

Moza R16

Une excellente base 16nm

Notez cet article

Vous risquez également d’aimer…

Moza R5 : Test & Avis

Moza R5 : Test & Avis

Moza R5Avantages Base Direct Drive développant 5.5 nm Caisson entièrement en aluminium Format compact Très bonnes...

Moza R12 : Test & Avis

Moza R12 : Test & Avis

Moza R12Avantages Excellente qualité de fabrication Très bonne sensation de conduite Software complet Plus à l’aise...

Moza R21 : Test & Avis

Moza R21 : Test & Avis

Moza 21Avantages Excellente qualité de fabrication Couple maxi de 21 nm Retour de force puissant et ultra communicatif...

Simagic M10 : Test & Avis

Simagic M10 : Test & Avis

Simagic M10Avantages Base Direct Drive de 10 nm de couple Excellente qualité de fabrication Matériaux prémiums...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

FANATEC : La meilleure marque Sim Racing
This is default text for notification bar