Les 5 meilleurs jeux de simulation de course automobile en 2024

Sim Racer

Pilote e-sport & Passionné de Sim Racing, j’ai décidé de partager ma passion sur ce site web.

Depuis de nombreuses années, le sim-racing gagne du terrain comme étant une discipline à part entière, s’intégrant chez les grands noms du sport automobile. De nos jours, nous voyons de nombreux pilotes et écuries qui se font un setup sim-racing afin de s’entraîner. Cette pratique est courante chez les autres disciplines sportives, alors je ne vois pas pourquoi le sim-racing ferait exception.

Qui dit simulation de course, dit souvent config avec périphériques à la pointe de la technologie. Des acteurs comme Fanatec ou Simucube misent sur le réalisme et l’immersion qu’apportent leurs périphériques sim-racing, et c’est ça qui fait la différence chez les pilotes de courses et les pro sim-raceurs.

Mais les équipements et les périphériques ne sont qu’une partie de l’équation sim-racing, et le simu sur lequel vous êtes est tout aussi important. Les pilotes de course ne s’entraînent pas sur Need For Speed avant de courir, ils le font sur un simu digne de ce nom, permettant de retranscrire à la perfection le comportement des voitures de course.

Bien évidemment, tous les coureurs ne sont pas animés par les mêmes besoins. Certains veulent juste s’amuser et passer le temps, tandis que d’autres vont vers la conquête des podiums et des chronos. Nous avons aussi les pilotes qui ne cherchent qu’à s’améliorer et à s’entraîner avant de courir la véritable course.

Dans ce qui suit, je vais vous présenter les différentes simulations de course automobile disponibles sur le marché. Je vais vous parler de quelques titres par type de simu et vous dire à qui elles conviennent le mieux.

Les différents types de simulation de course automobile

Avant de passer aux choses sérieuses, il est impératif de mettre le point sur quelques éléments qui caractérisent le sim-racing, à savoir les types de simulation. Actuellement, il existe 3 catégories principales de simulation de course automobile. Vous avez les jeux de course de type arcade, les titres à mi-chemin entre arcade et simulation (les semi-arcades) et les simulations pures.

Ces trois catégories principales existent pour la simple raison que tous les sim-raceurs et coureurs ne sont pas les mêmes, et ont donc des besoins spécifiques. Comme je l’ai dit plus haut, certains coureurs cherchent uniquement à s’amuser, à décompresser en sim-racing, tandis que d’autres veulent exploser les chronos de la manière la plus réaliste possible.

Du coup, nous avons différentes catégories de simulation de course automobile avec pour objectif de satisfaire les besoins des pilotes. Je vais vous en dire plus pour chaque catégorie dans ce qui suit, avec quelques exemples.

Les titres typés arcades

Pour cette catégorie, nous avons des titres qui sont pour monsieur tout le monde, accessibles au grand public, que ce soit sur consoles ou sur PC. Ces titres ont pour objectif de vous divertir, de vous donner une dose de fun en y jouant, sans pour autant être super réaliste. Bon, vous avez un degré de réalisme, mais il est généralement assez bas, juste assez pour ressentir la vitesse, les chocs, etc.

Entre ces titres, on peut trouver des licences comme Need For Speed, Forza Horizon, Grid, Burnout, etc. Typiquement sur ces titres, vous avez des voitures de course, des Super Cars, des Hyper Cars qui peuvent être améliorées grâce à des kits, du tuning, etc. afin de développer plus de chevaux, avoir un meilleur grip et j’en passe. Des titres comme Forza Horizon y ajoutent une couche de réglage pour les véhicules afin de les adapter aux circuits/pistes.

Comme je l’ai dit plus haut, ces titres visent les joueurs lambdas qui ne cherchent qu’à s’amuser à bord de voiture en faisant des courses en mode monde libre ou sur circuit. Niveau réalisme, ce n’est pas très poussé : pour la plupart de ces jeux, la gestion des dégâts est inexistante, et les réglages sont principalement là pour améliorer certaines stats des voitures.

Ces titres sont conçus pour être joués avec une manette, mais avoir un setup sim-racing apporte tout de même sa dose de réalisme, surtout sur consoles. Si vous êtes un fan de sim-racing, cette catégorie de jeu/titre ne devrait pas vous intéresser du tout. Au pire, vous pouvez y passer un moment juste pour tuer le temps, décompresser ou s’amuser à plusieurs. Honnêtement, nous avons tous débuté sur des titres comme NFS, et ça a été pour plusieurs la clé d’entrée vers les catégories de simulation qui suivent.

Les titres typés semi-arcades

Là, on commence à entrer dans le vif du sujet avec les titres semi-arcades. Pour bien comprendre ce type de simulation, il faut se dire que les jeux qui entrent dans cette catégorie sont à mi-chemin entre les jeux d’arcade et ceux de simulation. Le but ici est de proposer une bien meilleure immersion du pilote (sim-raceur) grâce à des voitures de course, des réglages, une meilleure physique des pistes, circuits et voitures, la gestion des dégâts, des pneus et parfois du carburant, sans pour autant avoir un jeu trop difficile à prendre en main pour les novices.

Sur ces titres, le contrôle des voitures peut se faire à l’aide d’une manette, mais il est grandement conseillé d’avoir un setup sim-racing avec base + volant et pédalier afin de profiter pleinement des jeux et de leur réalisme. On retrouve ici des licences comme F1, Gran Turismo, Forza Motorsport ou bien Project Cars. Tous ces jeux ne sont pas de vraies simulations, mais ils s’en rapprochent grandement, surtout si vous avez un setup sim-racing avec des périphériques performants.

Comme pour beaucoup de jeux vidéo, les titres semi-arcades se trouvent sur différentes plateformes. Certains sont exclusifs aux consoles de Sony, d’autres celles de Microsoft et nous avons aussi des titres multiplateformes.

La saga Formula One (de n’importe quelle année)

Comme son nom l’indique, ce titre se consacre uniquement aux monoplaces, discipline reine de la course automobile. Ce titre est développé par EA et est porté sur pratiquement toutes les plateformes : Xbox, Playstation et PC.

Ce jeu sort chaque année avec une nouvelle mouture de la saison F1. Foncièrement, Formula One n’est pas un jeu de simulation, mais semi-arcade, car la conduite ici est certes réaliste, mais assez simple pour que tout le monde puisse y jouer sans trop de problème. Ce jeu prend en charge les setups sim-racing, de même que les manettes.

Aussi, le réalisme est assez poussé avec des séances de qualification, des essais, des GP, et tout le toutime de la F1. En ce qui me concerne, Formula One est un excellent titre sim-racing pour ceux qui sont fans de la discipline reine.

La saga Forza Motorsport

Forza Motorsport est lui aussi un titre sim-arcade qui sort directement des studios de Microsoft. Cette fois-ci, ce titre n’est compatible que sur les Xbox et les PC.

Alors, Forza Motorsport est la variante semi-arcade de Forza Horizon. Techniquement parlant, les deux titres reposent sur la même base (moteur graphique, etc.), mais sur Motorsport nous avons une gestion des dégâts, des graphismes très poussés, des centaines de voitures, des circuits mythiques, etc.

Même si Forza Motorsport n’est pas un titre de simulation pure, il n’en reste pas moins l’un des meilleurs pour tous les sim-raceurs au monde. Sa prise en main est plutôt facile et propose une compatibilité avec les manettes et les setups sim-racing. D’ailleurs, Fanatec dispose de volants en licence officielle Forza Motorsport. En ce qui me concerne, ça reste un excellent titre pour le sim-racing en amateur ou en semi-pro.

La saga Gran Turismo

Gran Turismo a plus ou moins lancé le sim-racing sur la Playstation première du nom, et continue de nous faire rêver plus de 25 ans après sa sortie sur la console de Sony. Comme vous devez très certainement vous en douter, ce titre est exclusif aux Playstation, car le fabricant nippon de consoles de jeux n’aime pas se mélanger avec les autres, même si cela commence à changer depuis quelques temps sur PC.

Tout comme pour Forza Motorsport, Gran Turismo n’est pas du tout une simulation de course, mais un titre semi-arcade. Le but ici est de plaire à tout le monde en proposant un jeu accessible et surtout pilotable par de nombreux coureurs, que ce soit avec un setup sim-racing ou une manette.

Néanmoins, le titre de Sony intègre tout de même la gestion de dégâts, de très beaux graphismes, une gestion de carrière, etc. C’est assez complet, tout comme le sont les titres sur ce segment sim-racing, et il faut dire qu’ils se ressemblent vachement si vous voulez mon avis.

Tout comme pour Forza, Fanatec nous a sorti un bundle conçu spécialement pour les fans de Gran Turismo, en partenariat avec Sony : le GT DD Pro. Vous avez un volant spécifique Gran Turismo, une base CSL DD de 5 ou 8 nm et un pédalier, le tout pour 700/850 €. Honnêtement, la roue est très basique et en plastique, loin des standards de Fanatec sur cette tranche de prix. Cependant, la base est ce qu’il se fait de mieux sur le segment, et on arrive à lui pardonner ça.

La saga Project Cars

Sur ce titre, ou plutôt cette saga, on se rapproche beaucoup de la simulation pure. Actuellement, seuls 3 titres sont sortis sur consoles et PC, et il paraît qu’un quatrième est en développement. En ce qui me concerne, Project Cars 2 est le jeu qui se rapproche le plus de la simulation, avec la gestion des dégâts, du carburant et des pneus, les arrêts aux stands qu’il faut prendre en considération, le cycle jour et nuit, la météo qui change au beau milieu d’une course, la température des freins qu’il faut surveiller de près pour ne pas se manger du Brake Fade, etc. Ça reste un titre complet pour les pros sim-raceurs, sans pour autant entrer dans la simulation pure et simple.

De plus, Project Cars 2 permet un réglage complet des véhicules, de la pression des pneus, aux éléments de suspension, en passant par la cartographie du moteur. C’est le paradis des amateurs de voitures de course, et c’est un titre que je recommande vivement aux sim-raceurs.

Les titres typés simulations

Place maintenant aux véritables guerriers du sim-racing, les titres de simulation pure et simple. Pour les autres catégories, nous avons vu qu’il y avait des titres en multiplateformes. Ici, c’est pratiquement que sur PC. Pourquoi ? Eh bien pour la simple raison que la plupart des périphériques sim-racing sur le haut de gamme capables de vous donner des sensations ultraréalistes ne fonctionnent que sur PC. Voilà pourquoi.

iRacing

iRacing est considéré par beaucoup de coureurs comme étant le jeu de course sim-racing, et de nombreux vrais pilotes de course sont du même avis. iRacing n’est pas un titre comme tous les autres où vous l’achetez et puis c’est tout. Le concept de ce jeu est différent : vous payez un abonnement et vous avez du contenu obtenable grâce à des microtransactions.

Pour être franc, ça revient cher, car vous allez devoir tout payer pour profiter pleinement de ce titre. Mais une fois la grosse facture passée, iRacing est une véritable référence du sim-racing, et pour pratiquement tout le monde.

Sur ce titre, vous avez une flopée de réglages très poussés, même trop poussés parfois, vous avez des tas de voitures toutes catégories confondues, des licences officielles pour les 24H du Mans, l’IndyCar et la Nascar, et j’en passe. C’est vraiment un titre sim-racing complet pour les pros coureurs, et surtout l’un des plus populaires au monde. Cependant, vous devez avoir un certain niveau de pilotage pour pouvoir en profiter, sinon vous allez vous retrouver à l’arrière du peloton pendant un bon moment.

Asseto Corsa

Asseto Corsa est considéré par plusieurs comme étant LE TITRE de simulation sur consoles et PC. Ce jeu a dans les 10 ans (sorti en 2014), et a plutôt mal vieilli sur consoles, mais pas du tout sur PC. Tout comme pour Skyrim et The Witcher 3, la force d’Asseto Corsa est son incroyable communauté.

Niveau graphisme, la version PC tient encore la route grâce à des mods, mais on ne peut pas dire autant de sa version console. Concernant les sensations de pilotage, c’est très réaliste, vous donnant l’impression d’être dans une véritable voiture de course, surtout si votre setup sim-racing est de bonne qualité.

Pour ce qui est des réglages, eh bien vous en avez à foison. Vous pouvez pratiquement tout régler selon vos préférences, et sur toutes les voitures. C’est au même niveau qu’iRacing en termes de customisation des véhicules, et sur tous les points.

Asseto Corsa touche à tout en termes de compétitions automobiles, avec un large éventail de voitures et de circuits, tous aussi mythiques les uns que les autres. De plus, et vu que le jeu fêtera prochainement ses 10 ans, on le trouve pour pas cher sur Steam.

Asseto Corsa Competizione

Alors, Asseto Corsa Competizione c’est la même recette que le jeu de base, à savoir Asseto Corsa, mais pour les compétitions GT3 et GT4. Si vous êtes fans de ces sports automobiles avec le setup qui va avec, je vous conseille vivement Asseto Corsa Competizione.

Sur ce titre, tout est en licence officielle : pilotes, écuries, circuits, voitures, sponsors, absolument tout. Et c’est la même chose pour le ressenti et les sensations : tout est ultra réaliste, sur les moindres détails. Les pilotes en herbe trouveront certainement leur bonheur avec Asseto Corsa Competizione. Seul bémol, c’est la plateforme sur laquelle il est disponible. Actuellement, ce jeu n’est dispo que sur PC, et je trouve que c’est bien comme ça, car ce genre de titre n’est exploitable à 100% que sur PC avec des périphériques sim-racing très prémiums. Cependant, une version console est en cours de développement et devrait sortir un jour.

Lequel choisir ?

Choisir un titre sim-racing est au même niveau que choisir sa config et ses périphériques : vous devez prendre ce qui vous convient le mieux. Il est vrai que je passe beaucoup de temps sur des simulations pure comme Asseto Corsa et iRacing, mais j’aime bien aussi me détendre sur un Forza de temps en temps. Votre choix ne doit en aucun cas être biaisé par mes préférences, car au final, c’est vous qui allez piloter les voitures de course sur des circuits mythiques. 

Ce que je peux vous conseiller, c’est de choisir un titre en fonction de votre setup. Si vous avez une config du genre tranquille, comme un Logitech G29 ou G923, le mieux serait de choisir un titre semi-arcade si vous êtes un fan de sim-racing pour la simple raison que ces périphériques ne vous fourniront pas beaucoup de sensations.

Par contre, si vous avez un setup avec pédalier en Load Cell et base Direct Drive, et que vous êtes fans de sim-racing, le mieux c’est de partir sur un titre simulation pure. Mais dans tous les cas, vous devez choisir un titre qui vous plaise, un où vous vous amuserez le plus.

5/5 - (6 votes)

Vous risquez également d’aimer…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

FANATEC : La meilleure marque Sim Racing
This is default text for notification bar