Bundle Asetek Invicta : Test & Avis

Sim Racer

Pilote e-sport & Passionné de Sim Racing, j’ai décidé de partager ma passion sur ce site web.

Bundle Asetek Invicta

Avantages

  • Retour de force immersive avec les 27 nm de la base
  • Pédalier hydraulique pouvant encaisser jusqu’à 100 bars de pression
  • Volant avec finition fibre de carbone et poignées ouvertes

Inconvénients

  • Pédale de frein très dure à utiliser
  • Le volant de ce bundle reprend celui de la gamme Forte

Asetek s’est lancée dans la course sim-racing et la marque souhaite concurrencer des géants du segment comme Simagic, Fanatec et même Simucube. Il faut dire que cette entreprise principalement de watercooling possède une vaste expérience dans le domaine du refroidissement des CPU et/ou GPU. En réalité, cette marque domine le segment avec ses brevets de CPU et GPU block, ses radiateurs et aussi ses pompes.

Pratiquement tous les fabricants de AIO watercooling comme Corsair, NZXT, Be Quiet et j’en passe, utilisent les brevets et les designs de chez Asetek. Et cela en dit long sur les compétences de la marque. Néanmoins, le domaine du sim-racing est un poil plus compliqué que le watercooling je pense, et Asetek y souhaite tout de même se faire une part du marché.

Actuellement, la marque danoise possède 3 gammes de périphériques sim-racing : La Prima, Forte et Invicta, pour l’entrée, le milieu et le haut de gamme respectivement. Sur chaque gamme, on retrouve une base Direct Drive, un pédalier et un volant. Enfin, pour les volants, Asetek en propose 2 actuellement, mais d’après ce que j’ai pu dénicher sur le net, la marque serait en train d’en développer un Invicta. Dans ce qui suit, je vais vous présenter les périphériques ultra prémiums que propose la marque danoise.

Caractéristiques principales et techniques du bundle

  • Base Direct Drive développant 27 nm de couple
  • Volant Forte avec un diamètre de 29 cm et des poignées ouvertes
  • Pédalier hydraulique encaissant jusqu’à 100 bars de pression avec technologie THORP
  • Encodeur de 22 bits sur la base
  • 12 boutons, 6 switches rotatifs, 2 switches et 3 encodeurs sur le plastron pour le volant
  • QR à l’arrière du volant identique à celui de Simucube
  • Pédalier disponible en version S et un kit « Clutch » pour une pédale d’embrayage en plus

Design

Alors, le design. Je vais commencer par celui de la base. L’Invicta et quasi-identique à la Forte dans son design, en étant juste plus grande, et c’est normal je dois dire car le bestiau sort 27 nm de couple. On retrouve un caisson entièrement en aluminium, avec des ailettes un peu partout pour participer au refroidissement du moteur. A l’avant, le cache comprend le QR identique à celui de Simucube avec une installation en slot.

Pour le volant, c’est le même de la gamme Forte car Asetek n’a pas encore sorti un pour l’Invicta, mais ils sont sur le coup. Le design est sympa, avec de la fibre de carbone sur le plastron, toutes les commandes sur les côtés et des poignées ouvertes et grosses.

Terminons avec le pédalier, qui est la seconde pièce de résistance. Globalement, on voit que le pédalier Invicta s’inspire du Forte, avec de belles pédales en aluminium, une plaque superbement bien finie et des accents orange vif sur certaines pièces. C’est juste magnifique, et comme je l’ai mentionné sur le test du bundle Forte, ce pédalier Invicta est disponible en version Pagani Huayra R !

GT DD PRO

Personnalisation du montage

La base Invicta propose de nombreuses options de montage, que ce soit par le bas ou par l’avant. La plupart des châssis prendront en compte les fixations de cette base, mais essayez d’en trouver un qui soit ultra solide, car le petit bijou sort 27 nm de couple. Si vous optez pour une fixation frontale, vous devrez avoir le support qui permet cela, ou bien percer des trous directement sur votre châssis avec un écartement de 8.7 centimètres.

Le pédalier Invicta lui aussi s’installe sur un châssis, et un très rigide comme je l’ai dit plus haut. Le système hydraulique de ce périphérique peut encaisser jusqu’à 100 bars de pression, et c’est juste énorme. Vous pouvez fixer directement la plaque principale du pédalier sur le châssis sans trop de problème.

Et pour finir, le volant Forte se slot directement sur le QR qui ressemble beaucoup à celui de Simucube. Et pour être franc, c’est quasiment le même car les deux entreprises collaborent entre elles, on va dire. En réalité, c’est plutôt une licence d’exploitation de plans, de designs, de softwares et d’un tas d’autres trucs qui sont bons chez Simucube. Quoi qu’il en soit, le volant se met directement dans la fente et il y restera bien au chaud, sans broncher d’un poil.

 

Fabrication et finition

Le pédalier et la base Invicta utilisent de l’aluminium très prémiums pour leur structure, avec des pièces usinées via des machines CNC pour les pédales. C’est ultra prémium, superbement bien fini, sans défaut de fabrication sur l’ensemble. Le seul point légèrement négatif de la base, c’est l’utilisation de plastique pour certains caches, notamment ceux avant et arrière. Ça ne fait pas super prémium je dois dire, même c’est seulement des caches. Donc…

Concernant le volant, ce dernier repose sur une structure en composite. En d’autres termes : c’est du plastique renforcé avec de la fibre de carbone. C’est beau à voir, surtout à l’arrière du volant Forte, c’est solide entre les mains, mais ça fait cheap pour un volant qui coûte un bras. Néanmoins, la finition est bien au rendez-vous, avec un périphérique soigné sur toute sa structure, sauf peut-être quelques commandes qui accrochent un peu en utilisation.

 

Prise en main du bundle

Pour la prise en main du volant Forte, c’est vraiment excellent je trouve. La roue est ouverte vers le bas, ce qui veut dire que les poignées ne rejoignent pas le plastron, et cela aide grandement à l’ergonomie générale du volant. Qui plus est, le diamètre des poignées est assez gros, comparativement à ce qu’on trouve chez la concurrence avec des volants plutôt maigrichons, ce qui agrémente la prise en main et l’ergonomie.

Tous les boutons sont très bien positionnés, de même que les palettes à l’arrière. Les seuls problèmes de ce volant sont quelques boutons qui sont durs à utiliser, et le fait que la roue ne comprenne que 2 palettes à l’arrière limite son utilisation dans plusieurs disciplines sim-racing.

Concernant le pédalier Invicta, c’est pratiquement tout pareil que sur le Forte : on a droit à des pédales quasiment à 90°, ce qui n’est pas franchement confortable sur la longue, sauf si vous avez une position de conduite typée F1 avec les jambes surélevées. Les réglages des pédales ne sont pas trop présents à l’appel non plus, et on se retrouve avec un périphérique qui ne va pas plaire à tout le monde niveau ergonomie.

Sensations pendant le jeu

La base

Tout d’abord, il est impératif de passer un certain temps sur le software d’Asetek pour bien régler la base, que ce soit en puissance, en angle de rotation, en FFB, etc. N’oublions pas que celle-ci développe 27 nm de couple ; c’est puissant, et cette base peut facilement vous faire mal, voire très mal.

Bundle Asetek Invicta 3

Une fois que vous avez trouvé vos réglages de puissance, c’est du pur bonheur d’utiliser la base Invicta en sim-racing. Vous allez sentir tous les détails produits par le moteur physique du jeu, et le tout sera retranscrit à la perfection au volant, que ce soit les détails légers et très légers, les gros et très gros, les subtiles, et tout le reste. C’est franchement du pur bonheur d’utiliser cette base en sim-racing, et le fait d’avoir 27 nm de couple, que vous n’allez très certainement pas utilisés à 100%, vous permet d’éliminer le clipping de votre vie de coureur virtuel, et ça, ça n’a pas de prix en ce qui me concerne.

 

Le volant

Passons maintenant au volant Asetek Forte. Bon, sa forme rectangulaire lui permet d’avoir une très bonne ergonomie sur tous les titres de type Formula et GT/endurance. C’est juste parfait en ce qui me concerne, surtout avec le fait que les poignées sont ouvertes vers le bas, et grosses par rapport à la concurrence.

Bundle Asetek Invicta 4

Ce volant est lourd (dans les 1.4 kg), et ce même avec une structure entièrement en composite ; fibre de carbone et plastique renforcé. Cependant, vous n’allez pas du tout ressentir son poids en courbe car la base sort 27 nm de couple maxi. D’ailleurs, c’est aussi le cas avec la base Forte qui développe 18 nm de couple, donc pas d’impact du poids plutôt élevé de la roue.

Par contre, le fait d’avoir que 2 palettes à l’arrière limitera beaucoup son utilisation, que ce soit en F1 ou en GT. Vous n’aurez pas de Launch Control, d’embrayage et tout le toutim avec ce volant, et c’est vraiment dommage. Qui plus est, certaines commandes, notamment des switches, sont dures à utiliser et accrochent parfois en pleine course. Je ne sais pas si c’est un problème de tolérance ou de pièces mal usinées.

 

Le pédalier

Terminons avec le pédalier Invicta et sa technologie THORP. Pour l’accélérateur, c’est une pédale assez simple qui tend beaucoup vers la souplesse. Les sensations sont linéaires, avec peu de résistance de la part du mécanisme. En même temps, c’est une pédale d’accélérateur, et on souhaite juste qu’elle soit fiable, précise et réactive. Celle du pédalier Invicta l’est, sans le moindre problème.

Bundle Asetek Invicta 4

Pour la pédale d’embrayage, c’est simple, mais plus compliqué que celle de l’accélérateur. L’embrayage utilise un système à deux étages standard, comme on retrouve chez la concurrence. Ça marche super bien, c’est fiable grâce au capteur Hall et c’est assez souple, tout en offrant pas mal de réglage sur la résistance. J’ai franchement bien aimé cette pédale, mais elle est vendue séparément, et coûte presque autant qu’un pédalier Load Cell de qualité.

Et pour le frein, c’est un système hydraulique encaissant pas moins de 100 bars de pression. Le THORP est également un système à deux étages, avec le premier qui est plutôt léger et sa course est réduite, mais permet d’avoir un peu de freinage. Voyez ça comme le fait de rapprocher les plaquettes de frein des disques dans une voiture. Et lorsque vous atteignez le second étage, à savoir le système hydraulique, là, la course de la pédale s’arrêtera quasi-net, et plus vous exercerez de pression sur le frein, plus la voiture mettra de la force dans le système de freinage, menant le véhicule à perdre énormément en vitesse. Je vais le dire maintenant : c’est ultra réaliste comme sensation, surtout si vous avez fait des sessions de course en vrai.

 

Compatibilité

Bien évidemment, le bundle Invicta n’est compatible que sur la plateforme PC/Windows en ce moment, mais le fabricant prévoit des modèles pour les consoles. Concernant les titres sim-racing, j’ai pu faire mes tests sur AC, ACC, rFactor, iRacing, F1 2022 et pleins d’autres jeux de course à la fois sim-arcade et simulation, et aucun problème n’a été remarqué.

Rapport qualité-prix

Là, ça va faire mal. Le bundle complet coûte près de 3100 € sur le site d’Asetek, en configurations stock, à savoir sans pédale d’embrayage (plus de 300 €) ou modèle S du pédalier (dans les 60 € en plus), et sans les supports pour la base (entre 75 et 160 €). Le rapport qualité-prix est assez bon selon moi, mais grandement pénalisé par un volant en composite.

 

Mon verdict

Je ne peux recommander ce bundle que pour les pilotes professionnels ou aguerris en sim-racing, et surtout ceux ayant un compte bancaire solidement rempli. La base, c’est du pur bonheur et le pédalier aussi, mais il vous faut un châssis de type F1 pour en profiter au max à cause de la position verticale des pédales.

Contrairement au bundle Forte, je vous recommande de prendre l’Invicta en entier sans la moindre hésitation si vous en avez les moyens (financier et technique). Tout est parfait sur ce bundle, sauf peut-être les matériaux du volant, mais aux vues des sensations procurées, vous allez oublier ça très rapidement.

Bundle Asetek Invicta 3

Bundle Asetek Invicta

Un bundle exceptionnel pour pilotes aguerris.

Notez cet article

Vous risquez également d’aimer…

Moza ES : Test & Avis

Moza ES : Test & Avis

Moza ESAvantages Plusieurs commandes entièrement paramétrables Finition et matériaux prémiums Excellente ergonomie...

Moza CS V2P : Test & Avis

Moza CS V2P : Test & Avis

Moza CS V2PAvantages Volant premium d’excellente qualité Structure en alliage d’aluminium Connexion à la base en...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

FANATEC : La meilleure marque Sim Racing
This is default text for notification bar