Simagic Alpha Mini

Simagic Alpha Mini : Test & Avis

Sim Racer

Pilote e-sport & Passionné de Sim Racing, j’ai décidé de partager ma passion sur ce site web.

Simagic Alpha Mini

Avantages

  • Excellente qualité de fabrication
  • Retour de force puissant et précis
  • Connexion sans-fil au volant

Inconvénients

  • Compatible uniquement avec les PC
  • Ecosystème pas très développé

Avoir de l’expérience dans une industrie permet non seulement d’avoir une certaine renommée, mais aussi de pouvoir développer et commercialiser des produits de qualité. L’exemple le plus simple qui me vient à l’esprit est l’entreprise Tesla qui commercialise des voitures 100% électriques. N’avoir que 20 d’expérience dans une industrie qui en possède plus de 100, c’est franchement peu pour rivaliser avec les autres, et ça se voit sur les voitures électriques de Tesla : défaut d’assemblage, problèmes d’étanchéité, problèmes de fiabilité, et j’en passe. A vrai dire, tout fabricant de voiture est passé par cette étape, et Testa n’en est certainement pas exempt. Cependant, la marque est tout de même pionnière dans différents domaines, notamment la conduite semi-autonome.

Pour le sim-racing, c’est plus ou moins la même chose : les fabricants ayant le plus grand nombre d’années d’expérience dans le game nous sortent toujours des produits de qualité, sauf peut-être pour quelques-uns. Cependant, comme nous l’avons appris à l’école, il y a toujours une exception qui confirme la règle, et cette exception a un nom : Simagic. Le fabricant chinois de périphériques sim-racing a vu le jour en 2018 et a su faire trembler le marché avec des produits de qualité, notamment sa première base Direct Drive, la M10.

Aujourd’hui, 5 ans plus tard, la M10 n’existe plus sur le catalogue de Simagic, mais une remplaçante a pris sa place depuis : l’Alpha Mini. Dans ce qui suit, je vais vous présenter cette nouvelle base, je vais vous parler de ses points forts, de ses points faibles et vous donner mon avis dessus.

 

Caractéristiques principales et techniques de la base

  • Base avec couple maxi de 10 nm
  • Angle de braquage réglable via le logiciel de Simagic
  • Construction en métal et fibre de carbone
  • Connexion sans-fil avec les volants
  • Quick Release maison performant
  • Compatible avec les PC seulement

 

Design

Les bases Direct Drive de Simagic sont très similaires, avec les seules différences au niveau de la taille des bestiaux. Pour l’Alpha Mini, elle reprend donc le même code stylistique de ses sœurs avec un caisson en aluminium, de la fibre de carbone et une robe entièrement en noir. C’est vraiment beau, discret et très bien fini.

Vous avez l’arbre de transmission qui est un peu long par rapport à la concurrence, mais cela ne gêne en aucun cas au design de la base. Sur le devant, vous avez une plaque qui se fixe au caisson avec des vis et l’arbre de transmission qui comprend un petit logo wireless. Simagic oblige, et vu que la M10 avait cela, la connexion entre le volant et la base se fait en sans-fil, ce qui apporte un plus au design de ce périphérique vu qu’il n’y a pas de pins de connexion entre les deux périphériques.

Simagic Alpha Mini

Personnalisation du montage

Pour le montage de l’Alpha Mini, on est vraiment bien servis. En tout, vous avez 3 options différentes : la frontale, grâce à des points de fixation qui permettent une installation sur des supports frontaux. Vous avez aussi une option latérale grâce à des pièces en forme d’équerres qui se mettent sur les côtés de la base si vous voulez, par exemple, la montez sur une table ou un bureau. Et vous avez également une option de fixation par le dessous. C’est vraiment complet, et, de mémoire, peu de marques font la même chose.

Ces trois options vous offrent un large éventail de fixation de l’Alpha Mini, quel que soit votre setup sim-racing. De plus, vous avez toute la visserie nécessaire pour la fixation de cette base dans la boîte, ce qui est tout simplement génial.

 

Fabrication et finition

Là encore, les standards de finition sont très hauts, tout comme ils étaient pour la première base de Simagic. Le caisson est en aluminium extrêmement bien usiné avec des machines CNC, et vous avez aussi des plaques en fibre de carbone, tout comme la M10.

La qualité de fabrication est juste hors pair, avec une attention aux détails poussée à l’extrême. Tout est parfait, de l’arbre de transmission, aux vis qui sont bien serrées, en passant par le caisson qui n’a aucune bavure ou défaut de fabrication. C’est juste très beau, prémium et très bien construit.

 

Prise en main de la base

La première chose que vous allez ressentir en prenant en main l’Alpha Mini, c’est son poids : la base fait plus de 6 kg pour un design plutôt compact (11 x 16.7 cm). Honnêtement, c’est ce qu’on retrouve sur pratiquement toutes les autres bases du marché : un périphérique de petite taille mais avec un poids conséquent.

La connexion à la base se fait en sans-fil, ce qui permet d’avoir un design compact, sans pins ou quoi que ce soit d’autres sur le devant. C’est plutôt bien joué de la part de Simagic, et j’aime vraiment ça. Cependant, je vous conseille d’être prudent en installant cette base sur votre setup, car elle est lourde et plutôt petite.

Sinon, vous avez une prise USB sur le côté, de même qu’une prise pour le cordon d’alimentation. Au passage, le bouton On/Off se trouve sur le câble d’alimentation et non sur la base. A mon avis, cela a été fait afin de garder un design clean et épuré, ce qui ne dérange pas tant que ça.

Simagic Alpha Mini

Sensations pendant le jeu

Simagic avait frappé fort avec sa base M10 en 2018, mais cette dernière n’était pas exempte de défauts toute de même. Le plus notable était très certainement sa vitesse de retransmission des sensations ou du feedback, qui était un peu trop rapide à mon goût et donnait donc lieu à trop d’informations envoyés aux mains. En d’autres termes : les sensations étaient trop saturées, et donc un peu floues par moments. Mais le fabricant chinois a su apprendre de son premier rodéo Direct Drive et a corrigé le tir avec l’Alpha Mini.

Ici, nous avons droit à une base bien plus peaufinée que la précédente, surtout au niveau des réglages et de la transmission de la puissance. Les sensations sont présentes, très présentes même, mais vous avez la possibilité d’avoir un mix entre puissance et peu de détails, beaucoup de détails et peu de puissance et le juste milieu. L’Alpha Mini est une base qui sait satisfaire tous les coureurs, quelles que soient leurs préférences de conduite, et j’adore cela.

Sur Asseto Corsa, vous allez ressentir tous les changements d’adhérence, les bosses des pistes, les vibreurs et les chocs avec une précision et des détails dont seule la marque Fanatec avait la recette secrète. De plus, les 10 nm vous permettent d’avoir une bonne marge avant l’apparition de tout clipping sur votre base.

 

Compatibilité

Niveau compatibilité, il n’y a pas vraiment de changements par rapport à la Simagic M10 : l’Alpha Mini ne fonctionne que sur PC. C’est un peu dommage que ça soit toujours le cas, surtout que le nombre de sim-raceurs sur console ne cesse d’augmenter grâce à des titres comme Asseto Corza, Gran Turismo, etc.

Pour ce qui est des titres sim-racing sur PC, c’est tout pareil que la M10 : l’Alpha Mini est compatible avec tous ceux disponibles sur le marché, et c’est une bonne chose. Ça ne change pas beaucoup, mais c’est tout de même une bonne chose.

Simagic Alpha Mini

Rapport qualité-prix

Affichée à 524 € sans le QR (il y en 2 au passage), l’Alpha Mini est vendue à un prix très compétitif à mon sens, et offre aussi un excellent rapport qualité-prix. Certes, vous serez obligé de plonger dans l’écosystème de Simagic, mais ça sera exactement la même chose si vous choisissez une autre marque de périphériques sim-racing.

De plus, cette base ne vous coûtera pas trop chère par rapport à la concurrence, que ce soit de chez Fanatec ou de chez Moza Racing, enfin pour le même niveau de puissance et de ressenti.

 

Mon verdict

J’ai vraiment, mais vraiment, adoré les moments passés avec cette base de Simagic, et on ressent une nette amélioration par rapport à la précédente. La M10 était déjà une excellente base, mais avait tout de même quelques défauts, notamment celui de la vitesse du moteur qui donnait du flou dans les sensations. Mais Simagic a corrigé cela avec l’Alpha Mini, et c’est une bonne chose.

Entre la fabrication prémium, les matériaux usinés à la perfection et l’amélioration notable du moteur par rapport à son prédécesseur, l’Alpha Mini de Simagic reste une excellente base pour les coureurs qui sont à la recherche d’une alternative à un CSL DD de 8 nm. Ça vous coûtera un poil plus cher dans l’absolue, mais l’Alpha Mini reste une très bonne base qui s’adresse à un public de sim-raceurs plus pros à mon sens. En tout cas, moi je valide les yeux fermés.

Simagic Alpha Mini

Simagic Alpha Mini

Une excellent rapport qualité-prix

4.8/5 - (5 votes)

Vous risquez également d’aimer…

Simagic M10 : Test & Avis

Simagic M10 : Test & Avis

Simagic M10Avantages Base Direct Drive de 10 nm de couple Excellente qualité de fabrication Matériaux prémiums...

Moza R9 : Test & Avis

Moza R9 : Test & Avis

Moza R9Avantages Bon rapport qualité-prix Excellente qualité de fabrication Montage facile et stable Couple maxi de 9...

Simucube 2 Pro : Avis et Test

Simucube 2 Pro : Avis et Test

Le Sim-racing a connu de nombreuses évolutions depuis son apparition dans les années 80. Au cours des dernières...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

FANATEC : La meilleure marque Sim Racing
This is default text for notification bar