Trak Racer TR120

Trak Racer TR120 : Test & Avis

Sim Racer

Pilote e-sport & Passionné de Sim Racing, j’ai décidé de partager ma passion sur ce site web.

Trak Racer TR120

Avantages

  • Excellente qualité de fabrication
  • Utilisation d’aluminium profité pour la structure
  • Châssis hautement customisable

Inconvénients

  • Tous les supports sont customisables et payants

Notre note : 9.7/10

Aujourd’hui, il existe différents acteurs sim-racing, surtout concernant les périphériques et les châssis. Les ténors du game sont des compagnies qui ont vu le jour il y a plus de 20 ans, comme c’est le cas de Fanatec, Logitech, Thrustmaster et j’en passe. Il faut dire que le sim-racing est un secteur très dépendant de l’expérience acquise par les fabricants, et plus vous en avez, plus vous pesez dans le game.

Dans le marché des châssis, c’est exactement la même chose : avoir de nombreuses années d’expérience vous permet de profiter de technologies, d’innovation et de méthodes de fabrication de cockpits qui peuvent vous faire démarquer du lot. Parmi les acteurs majeurs du marché des cockpits nous avons Playseat, Next Level Racing, Trak Racer et d’autres marques ayant toutes autant d’expérience que celles que je viens de mentionner. Les pro coureurs vous diront que la meilleure est probablement Playseat, et ils peuvent avoir raison. Cependant, des challengeurs comme Trak Racer sont entrés dans la compétition il y a environ 15 ans et n’ont cessé de sortir des produits de qualité depuis.

Parmi le catalogue de Trak Racer, nous avons le TR120 qui se veut être un cockpit milieu de gamme hautement customisable. Dans ce qui suit, je vais vous présenter ce châssis, je vais vous parler de ses points forts et de ses quelques points faibles, et vous donner mon avis dessus.

 

Caractéristiques principales et techniques du cockpit

  • Châssis en aluminium profilé de 120 mm x 40 mm
  • Cockpit hautement customisable en termes d’accessoires et de points de fixation pour les bases, pédaliers, moniteurs et shifter
  • Dimensions de 660 mm de large, 1133 mm de haut et 1 445 mm de long
  • Kit d’assemblage et toute la visserie inclus avec le TR120
  • Compatible avec un grand nombre de bases Direct Drive disponibles sur le marché

 

Design

Le design du TR120 n’est pas si unique en son genre, étant donné qu’il reprend tout ce qui se fait actuellement sur les cockpits milieu de gamme. Concrètement, c’est très carré, sobre et plutôt réussi en ce qui me concerne.

La couleur noire domine le TR120, avec des bandes rouges ici et là, de même que les logos de la marque. C’est sobre, élégant et surtout passe-partout. Le châssis en aluminium profilé lui donne du caractère, en plus de lui apporter une grande rigidité et un design qui ne sort pas du lot. En gros, le TR120 ressemble beaucoup aux autres châssis que l’on peut trouver sur le marché, mais il est tout de même beau.

Trak Racer TR120

Fabrication et finition

Trak Racer a utilisé de l’aluminium profilé de 120 x 40 mm pour toute la structure du TR120, ce qui lui confère à la fois rigidité et une bonne base pour encaisser le couple et les forces des différents périphériques sim-racing haut de gamme.

Pour ce qui est de la finition, elle est tout simplement exemplaire. Vous savez, l’aluminium profité c’est des carrés d’alu que vous découpez pour en faire des formes, avec des jonctions pour les attacher entre eux. Trak Racer a fait un excellent travail au niveau de ces jonctions en y mettant des pièces découpées au millimètre près, renforçant la qualité globale de ce cockpit. Niveau qualité de fabrication et finition, les années d’expérience de Trak Racer se voient clairement sur le TR120.

Je n’ai remarqué aucun défaut de fabrication sur ce cockpit, que ce soit au niveau de la peinture noire mate, des supports qui sont tous réglables comme bon vous semble ou du rail du siège. D’ailleurs, cette dernière est identique à ceux qu’on retrouve dans les voitures.

 

Utilisation du cockpit

Vu la taille, le gabarit et la position de conduite par défaut du TR120, ce cockpit vise clairement les compétitions de type GT, ou sinon les conduites « standards ». En gros, c’est un châssis pour tout coureur sim-racing, mais qui conviendra parfaitement aux amoureux de la monoplace.

En effet, le TR120 permet d’accueillir les pilotes de la discipline reine du sport automobile grâce à différents supports disponibles dans le catalogue d’option, comme un support pour pédalier inversé, une plaque de pédalier qui permet une inclinaison sur différents angles.

Même si de base le TR120 n’est pas conçu avec la F1 comme compétition préférée, il vous est tout à fait possible d’adapter ce cockpit à pratiquement n’importe quelle discipline auto. Il suffit juste de mettre la main à la poche et d’ajouter différentes pièces disponibles dans le catalogue de Trak Racer, et c’est d’ailleurs le plus gros défaut de ce châssis.

Pour ce qui est des périphériques sim-racing, j’ai le plaisir de vous dire que le TR120 est capable d’accueillir pratiquement tous ceux disponibles sur le marché, que ce soit en termes de bases (Fanatec, Simagic, etc.), de pédaliers, de shifter/frein à main et même des moniteurs avec le support adapté à cela. De plus, vous avez différents supports qui peuvent être choisis, en fonction des périphériques bien sûr, afin d’accommoder le maximum de coureur et surtout leur style de conduite. Sur ce point, c’est juste parfait et c’est ce qui différencie Trak Racer des autres marques de cockpits sur le marché.

Trak Racer TR120

Sensation en jeu

J’aborde maintenant les sensations en jeu que procure le TR120 de Trak Racer. Pour un produit milieu de gamme qui vise principalement une clientèle semi-pro, le TR120 est un bon cockpit, solide, rigide et dont le prix est assez compétitif.

Pour les sensations, je suis heureux de vous dire que ce châssis en procure beaucoup, et cela même si vous avez un setup haut de gamme. Il faut dire que l’aluminium profilé lui confère une base rigide et stable, sans aucun mouvement et cela sur tous les axes. Le TR120 dispose de plusieurs positions de conduite qui sont toutes réglables à foison, que ce soit au niveau du support de base, du pédalier ou bien du shifter/frein à main (élément en option).

Pour la base, vous avez 5 options de supports pouvant accueillir plusieurs périphériques différents, ce qui vous laisse un large éventail de produits. Au passage, le châssis est très solide et pourra encaisser facilement les bases les plus puissantes, comme la Podium DD2 de Fanatec. Concernant le pédalier, vous avez 3 options (gratuites) de support, dont une inversée. Il faut noter que chaque élément custom est payant malheureusement. Cela veut dire que le TR120 est livré en configuration standard, et si vous souhaitez en avoir une spécifique (en fonction de vos périphériques par exemple), il va falloir mettre la main à la poche, sauf pour le support du pédalier qui est gratuit.

Concernant les sièges, vous avez un rail en bas qui permet d’ajuster la distance entre vous et le volant. Le TR120 ne comprend pas de glissières qui permettent l’inclinaison du siège baquet, et vous serez donc limité à un type de siège choisi. D’ailleurs, certains modèles du fabricant ne sont pas très solides (le GT-Style par exemple), ce qui laissera un léger arrière-goût sur un cockpit qui peut facilement atteindre les 1000 €, siège compris. 

 

Compatibilité

Etant donné que le TR120 dispose de plusieurs options de supports, vous avez donc une large compatibilité avec les périphériques sim-racing disponibles sur le marché, que ce soit au niveau des bases, des pédaliers ou des shifters/frein à main. C’est vraiment complet, et vous trouverez facilement votre bonheur.

Pour les sièges, c’est plus ou moins la même chose : le rail est standard et pourra accueillir plusieurs styles de sièges baquets, que ce soit ceux de Trak Racer ou ceux d’autres marques.

Trak Racer TR120

Rapport qualité-prix

De base, le TR120 coûte 639 €, ce qui n’est pas vraiment cher lorsque vous prenez en considération la qualité de fabrication, l’attention aux détails et la possibilité de customisation. A presque 640 €, son rapport qualité-prix est plutôt bon à mon sens, mais attention ! la facture deviendra vite salée si vous choisissez de prendre plusieurs supports qui peuvent quand même coûter un bras (allant jusqu’à 480 €).

 

Mon verdict

Trak Racer a frappé fort avec le TR120 en version de base. Le prix est compétitif, voire même agressif, la qualité de fabrication est exemplaire et les possibilités de customisation sont pratiquement sans limites.

A 639 € pour sa version standard, voire 659 € pour un support de base spécifique, il vous sera difficile de trouver mieux sur le marché en termes de rigidité, de flexibilité et de qualité de fabrication. Certes, vous devrez acheter le siège baquet tout seul, mais vous avez des options pas trop chères qui vous laisseront avec un châssis juste en dessous des 1000 €. Personnellement, je valide le TR120 pour les pros et semi-pros coureurs.

 

Trak Racer TR120

Trak Racer TR120

Appareil solide et extrêmement réglable

4.8/5 - (5 votes)

Vous risquez également d’aimer…

Trak Racer TR8 : Test & Avis

Trak Racer TR8 : Test & Avis

Trak Racer TR8Avantages Excellente qualité de fabrication Design très beau et élégant Compatible avec toutes les...

Sim-lab GT1 Evo : Avis et Test

Sim-lab GT1 Evo : Avis et Test

Sim-Lab est une jeune marque néerlandaise fondée en 2015 qui est devenue petit à petit l'une des marques de référence...

RSeat S1 : Test et Avis

RSeat S1 : Test et Avis

Il existe de nombreux modèles de cockpit ou de châssis sur le marché du Sim-racing, mais tous ne sont pas forcément de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

FANATEC : La meilleure marque Sim Racing
This is default text for notification bar