Thrustmaster Direct Drive T818

Thrustmaster Direct Drive T818 : Test & Avis

Sim Racer

Pilote e-sport & Passionné de Sim Racing, j’ai décidé de partager ma passion sur ce site web.

Thrustmaster Direct Drive T818

Avantages

  • Très bonne qualité de fabrication
  • Compatible avec tout l’écosystème de Thrustmaster
  • Bonnes sensations de conduite pour les amateurs

Inconvénients

  • Compatible uniquement avec PC
  • Nécessite un adaptateur QR en plastique spécifique pour y attacher les volants de Thrustmaster
  • L’écosystème existant n’est pas conçu pour une base Direct Drive

Notre note : 8.4/10

Ça y est ! Enfin est venu le jour où Thrustmaster décide de plonger dans le bain des bases Direct Drive ! Il faut dire que les aficionados du fabricant français de périphériques sim-racing ont presque perdu espoir, surtout après que Logitech nous a sorti un G Pro l’an dernier. Mais mieux vaut tard que jamais, hein ?

Alors, la course aux bases Direct Drive fait rage depuis quelques années, surtout avec l’apparition de nouvelles marques qui ont réussi à chambouler le marché. Des fabricants comme Moza Racing, Simagic, Asetek Simsports et j’en passe, sont tous « nouveaux » dans le game des périphériques sim-racing, mais ont tout de même un très bon catalogue de produits, surtout en ce qui concerne les bases Direct Drive.

Les ténors de l’industrie sont indéniablement Fanatec, Logitech et Thrustmaster, des marques qui évoluent dans le sim-racing depuis très longtemps. Sauf que notre fabricant national de périphériques a mis du temps pour plonger dans l’eau des bases Direct Drive, mais a tout de même réussi à y mettre les pieds. Aujourd’hui, je vais vous présenter la T818, je vais vous parler de ses points forts, de ses points faibles et vous donner mon avis dessus.

 

Caractéristiques principales et techniques de la base

  • Base Direct Drive avec 10 nm de couple constant
  • Bandeau RGB à l’avant
  • Compatible uniquement avec les PC
  • Poids de 5 kg
  • Prises USB-C, RJ45 et une pour le pédalier
  • Construction en métal
  • Choix de couleurs personnalisables
  • Angle de rotation entre 40° et 1080°

 

Design

Quoi que l’on dise, le T818 a un design plutôt unique. Au lieu de faire comme toutes les autres marques, Thrustmaster a choisi de prendre une voie assez originale, sous forme d’un design hexagonal pour sa toute première base Direct Drive.

Vous avez une structure en métal, un bandeau RGB à l’avant qui fait tout le tour de la base, et sur les côtés, vous avez 2 éléments customisables sous formes de plaques métalliques de couleurs différentes. Evidemment, ces plaques sont optionnelles et au nombre de 5 (bleue, orange, blanche, grise et noire), et d’après certaines infos qui circulent, d’autres seront ajoutées au catalogue par la suite.

Honnêtement, la T818 n’est pas une base qui pique les yeux, mais une qui s’apprécie avec le temps. En ce qui me concerne, ça reste un beau périphérique qui plaira à bon nombre de coureurs.

Thrustmaster Direct Drive T818

Personnalisation du montage

Le montage du T818 se fait par le bas à l’aide de 4 emplacements pour des vis M6. Selon vos setups, vous avez 2 options de montage : une pour cockpit (un kit vendu séparément à 40 €) et une pour bureau.

La fixation du T818 est vraiment très facile à faire, que ce soit sur un bureau ou sur un cockpit. Pour les bureaux, vous avez une pince entièrement en métal de très bonne qualité qui est conçue pour encaisser le couple de la base. Une fois en place, ça ne bouge pas du tout, comme c’est le cas pour les autres périphériques de Thrustmaster. Sur ce point, la fixation, on n’est pas du tout déçu par le fabricant français de périphériques sim-racing. Cependant, je vous conseille vivement d’utiliser un cockpit avec le T818, car le couple de la base pourrait endommager votre mobilier.

 

Fabrication et finition

Première base Direct Drive oblige, Thrustmaster a utilisé de métal pour le caisson du T818. C’est très bien fabriqué, très bien fini et avec des plaques customisables sur les côtés. Le QR à l’avant, qui est nouveau au passage, est en métal avec une bague qui permet de retirer et d’attacher rapidement les roues à la base. Le QR attaché à l’arbre de transmission est en métal, oui, mais côté volant, ce n’est pas du tout le cas, car vous aurez besoin d’un adaptateur en plastique pour faire la liaison. J’y reviendrai plus bas.

Sinon, pour le reste, c’est très bien construit. La qualité est bien au rendez-vous, et encore heureux vu le prix du bijou !

 

Prise en main de la base

Si vous avez l’habitude des bases Direct Drive, vous allez remarquer une chose plutôt bizarre en prenant en main celle-ci : son poids. Même si la structure est en métal et le moteur développe 10 nm de couple constant (ce qui implique qu’il sort plus que ça en max), la base ne fait que 5 kg sur la balance.

C’est plutôt maigre en ce qui me concerne, et c’est pareil pour les dimensions. La T818 est une base compacte et légère qui se prend bien en main pour l’installer sur votre setup. Ah bah oui, vous prenez une base en main juste pour l’installer et vous n’allez plus la toucher après, sauf pour lui changer de place ou de setup.

Thrustmaster Direct Drive T818

Sensations pendant le jeu

Il est temps de voir ce que la T818 a dans le ventre. Avant d’aller en piste, je tiens à signaler que la T818 peut se régler grâce au logiciel de Thrustmaster. Mais bon, il n’y a pas grand monde concernant les réglages, mais c’est pratique pour changer de mode de conduite (Confort, Sport, Performance et Extrême).

Niveau sensation, on est plutôt bien servi. Le couple constant de 10 nm est suffisant pour avoir de bonnes sensations de conduite et un réalisme assez poussé, en fonction du mode que vous utilisez. J’ai une préférence pour le mode performance, car c’est le seul qui communique bien ce que fait la voiture en face de moi.

La base est réactive et communicative, tout comme le sont ses concurrentes Direct Drive (CSL DD, Moza R9), mais il n’y a pas réellement de customisation au niveau du retour de force. Cette limitation vient clairement du logiciel de Thrustmaster qui n’est pas à jour pour prendre en compte une base Direct Drive. Et ce n’est pas le seul problème de ce périphérique.

Etant donné que le T818 est une toute nouvelle base avec un nouveau QR, il fallait donc avoir un genre d’intermédiaire entre ce périphérique et les anciens volants de Thrustmaster. Dites bonjour à un adaptateur QR en plastique qui n’est franchement pas à la hauteur du reste. Vous sentirez inévitablement de la flexibilité entre la base et le volant, et ce, quelle que soit la roue que vous utilisez. Ça n’inspire pas du tout confiance pour y aller franco avec cette base, du moins tant que Thrustmaster n’aura pas encore sorti de nouveaux volants.

 

Compatibilité

Grâce à l’adaptateur du QR, vous avez la possibilité d’utiliser toutes les roues de Thrustmaster sur la T818. C’est à la fois un plus pour ceux qui sont déjà dans l’écosystème de la marque, et un moins car Thrustmaster a juste sorti la base sans le reste des périphériques.

Pour les plateformes, c’est une grosse surprise : la T818 n’est compatible que sur PC pour le moment, et c’est vraiment dommage. Concernant les titres sim-racing, tous ceux disponibles sur le marché fonctionneront avec la T818 sans le moindre problème. Cependant, attendez-vous à une prise en charge logicielle plutôt légère.

Thrustmaster Direct Drive T818

Rapport qualité-prix

Affichée à 650 €, cette base est plutôt bien placée par rapport à la concurrence, mais uniquement au niveau du prix. Certes, vous avez un périphérique de qualité, bien fabriqué et avec une finition exemplaire, mais certains choix du fabricant ne sont pas du tout justifiables, comme l’adaptateur QR par exemple.

Néanmoins, la base T818 a un rapport qualité-prix plutôt bon pour une première tentative dans l’univers des bases Direct Drive par Thrustmaster.

 

Mon verdict

J’attendais avec impatience cette base de Thrustmaster, mais au final, je ne suis pas vraiment satisfait de ce périphérique. Si vous êtes un fan incontournable du fabricant et que vous n’avez encore jamais mis les mains sur une base Direct Drive, alors oui, vous pouvez envisager la T818. Ça reste un bon périphérique qui vous offrira des sensations de conduite non négligeables au final.

Mais si vous avez déjà essayé une base DD d’un des concurrents (Fanatec, Simagic ou autres), il vous sera difficile de vous adapter à la T818. Entre l’absence quasi-totale de réglage du couple, l’adaptateur QR en plastique très cheap et le logiciel qui est là juste pour faire plaisir, la T818 fait pâle figure face à la concurrence. Si vous êtes un pro sim-raceurs, je ne peux pas vous recommander cette base, sauf si Thrustmaster corrige le logiciel et le rend utile, et nous sort aussi des volants pour son nouveau QR. Tant que ça ne sera pas le cas, passez votre chemin sur la T818. C’est vraiment, mais vraiment dommage d’avoir attendu si longtemps pour en rester là.

Thrustmaster Direct Drive T818

Thrustmaster Direct Drive T818

Un bon périphérique avec quelques défauts

4.8/5 - (5 votes)

Vous risquez également d’aimer…

Moza R5 : Test & Avis

Moza R5 : Test & Avis

Moza R5Avantages Base Direct Drive développant 5.5 nm Caisson entièrement en aluminium Format compact Très bonnes...

Moza R16 : Test & Avis

Moza R16 : Test & Avis

Moza R16Avantages Moteur Direct Drive développant 16 nm de couple Option de montage frontale Très bonne compatibilité...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

FANATEC : La meilleure marque Sim Racing
This is default text for notification bar