Les Meilleurs Dashboards Sim Racing

Sim Racer

Pilote e-sport & Passionné de Sim Racing, j’ai décidé de partager ma passion sur ce site web.

Les fans de sim-racing savent très bien que chaque setup est plus ou moins unique en son genre. La raison est toute simple : tous les coureurs ne sont pas les mêmes, et leurs besoins diffèrent les uns des autres. Cependant, vous devez convenir que l’essentiel de tout setup sera présent chez tous les coureurs, et là je parle bien sûr d’une base, d’un volant et d’un pédalier.

Il faut savoir que plus le niveau du coureur augmente, plus son setup devient complet, avec de nombreux périphériques. L’exemple le plus simple est le setup d’un fan de rallye : ce pilote débutera avec une config standard, puis à un moment donné, il y ajoutera un frein à main. Et c’est pareil pour les fans de drift : ça commence par une config de type base, volant et pédalier à 2 pédales, puis ça finit avec frein à main, shifter et pédalier à 3 pédales.

Ce que je veux dire c’est que ce sont les besoins des pilotes qui dictent leur setup. Un coureur qui ne fait que de la Formula ou de la GT n’aura pas besoin d’un pédalier à 3 pédales, d’un shifter ou d’un frein à main, pour la simple raison que l’expérience en sera dénaturée. Vous n’avez pas de shifter en F1, ni même 3 pédales. Du moins, pas depuis plusieurs années.

Nous avons aussi un autre point où les configs diffèrent les unes des autres : les dashboards. Certains préfèrent en avoir sur leur setup, et d’autres non. Si vous faites partie de la première catégorie, je vais vous présenter les meilleurs dashboards disponibles sur le marché.

Est-ce vraiment utile d’avoir un dashboard ?

Certains coureurs ne jurent que par les infos affichées sur leur dashboard, ce qui leur permettrait de gagner un temps précieux en regroupant des tas d’informations sur la course juste devant leurs yeux. Et d’autres coureurs pensent que ce n’est pas si utile que ça. N’empêche que ces périphériques sont proposés par de nombreux grands acteurs sim-racing comme Moza Racing, NSH, Grid Engineering, et j’en passe.

L’utilité ou non d’avoir un dashboard dépendra de vos préférences : si vous souhaitez exploiter un écran avec des données télémétriques essentielles au véhicule, de même que d’autres infos sur la course, alors un dashboard est essentiel pour votre setup.

Les meilleurs dashboard disponibles sur le marché

Le NSH Race Display Unit

nsh race display unit

On commence par un produit développé par NSH Racing, le Race Display Unit. Le fabricant français est connu pour l’accent qu’il met sur la customisation des setups sim-racing. Si vous avez les moyens, vous pouvez contacter NSH pour que la boîte vous fasse un rig spécifique, selon vos besoins. Mais la marque ne fait pas que cela, et développe ses propres périphériques sim-racing, notamment un dashboard et un kit LED.

Pour le dashboard, c’est le Race Display Unit. Son écran fait 4 pouces de diagonale avec une résolution de 480×800 pixels. Fonctionnant uniquement sur PC, ce dashboard est compatible avec pratiquement tous les jeux de simu disponibles sur le marché. En ce qui me concerne, c’est logique, sinon ça servirait à quoi d’avoir un dashboard s’il ne marche pas sur Asseto Corsa par exemple. La finition du dahsboard est en carbone, et le système de fixation est plutôt bon, compatible avec des setups de marques comme Simucube, Fanatec, et j’en passe, avec tous les supports, visserie, etc.

Pour ce qui est des infos affichées, c’est vraiment complet, et personnalisable aussi. Vous avez le rapport enclenché, le RPM, le temps, le tour actuel, et tout un tas d’autres informations. C’est un véritable plaisir d’avoir tout cela sur un écran devant vous. Ce dashboard de NSH s’échange entre 49 et 219 € si vous prenez le kit complet, avec LED et écran. En ce qui me concerne, c’est un bon périphérique pour les pilotes expérimentés.

Le CM HD de Moza Racing

moza dashboard

Moza Racing est, certes, un acteur plutôt jeune dans le monde du sim-racing, mais le fabricant a tout de même su marquer les esprits en proposant des périphériques d’excellente qualité, prémiums et immersifs aussi.

L’un des produits du catalogue de fabricant chinois est le CM HD, un dashboard de 5 pouces de diagonale. L’écran est en couleur, avec une résolution 800×480 pixels et un taux de rafraîchissement de 60 Hz, ce qui lui permet de se placer juste au-dessus du dash de NSH. Son design est plutôt sobre, avec une finition un peu mate, mais les bords sont vachement grands je trouve.

Pour ce qui est de l’écran en lui-même, c’est vraiment beau, avec 7 interfaces différentes qui vous permettent de customiser l’affichage comme bon vous semble. Vous avez un compte-tour, le rapport enclenché, le tour, la vitesse, le temps et pleins d’autres informations très utiles au sim-racing.

Niveau compatibilité, le CM HD est conçu pour fonctionner avec les bases R5 et R9, ce qui limite un peu son application en sim-racing vu que le couple maxi généré par ces deux bases n’est pas énorme. Concrètement, ça le met sur des setups milieu de gamme, et peu de coureurs pros sont sur ce segment.

Cependant, le CM HD se rattrape au niveau du prix qui est d’environ 160€ en hors taxes. Dans la boîte, vous aurez l’écran et tout ce qui va avec pour le fixer à votre setup. C’est vraiment complet, et pas si cher que ça. Le seul point négatif de ce dashboard, c’est le manque de LED, ce qui est un peu dommage.

Le DDU5 de Grid Engineering

grid ddu5

Un autre poids lourd du sim-racing nous offre un dashboard, et cette fois-ci ça vient de Grid Engineering, qui est sous le parapluie de Sim-Lab depuis quelque temps. Alors, le DDU5 est un dashboard qui fait 5 pouces de diagonale avec une dalle en couleur et une résolution de 854×480 pixels. La finition est excellente, avec un boîtier tout en aluminium. Dès que vous le prenez en main, vous sentez que c’est produit prémium.

Pour la fixation, le DDU5 est livré avec son support qui lui permettra d’être mis en place sur la plupart des setups sim-racing. Il faut savoir que Grid et Sim-Lab sont de grands noms du sim-racing, et vous n’aurez que peu de problèmes avec lors de la fixation ou de l’utilisation. En parlant de l’utilisation, sachez que le DDU5 est compatible avec la plupart des solutions existantes, à savoir SimHub, JRT ou Z1, tout comme le dashboard de NSH.

Niveau affichage, vous avez des données comme la vitesse, le RPM, le tour, le temps, la pression des pneus et tout un tas d’autres infos à extirper du simu pour les mettre juste en face de vous. C’est très complet en ce qui me concerne, et c’est plutôt normal sur un produit qui frôle les 400 €. Autre point positif du DDU5, c’est le fait qu’il dispose 20 LED ajustables sur le cadran. Vous en avez 10 en haut de 5 de chaque côté, et celles-ci sont paramétrables via le software RaceDirector. D’ailleurs, ce dernier permet aussi de paramétrer l’affichage de l’écran. Je vous l’ai dit : c’est plutôt complet comme solution.

Concernant la compatibilité avec les bases, vous avez celles de Fanatec, Simucube et Simagic. Sachez que pour les bases des deux dernières marques, il faut contacter Grid pour qu’un support spécifique en fonction de la base vous soit envoyé avec le dashboard.

Lequel choisir ?

Là encore, un tel périphérique sim-racing se prend en fonction des besoins du pilote. Il ne faut pas oublier que tous les coureurs ne sont pas identiques, de même que leur setup, et c’est pour cela qu’un dashboard se choisit en fonction de certains critères.

Néanmoins, je dois convenir qu’un tel périphérique doit tout de même avoir le minimum de ce qui suit.

  • Taille de l’écran. Actuellement sur le marché, les dashboards tournent autour de 4 et 5 pouces de diagonale, avec des résolutions qui sont dans les 800×400 pixels. Certains coureurs vont vouloir un petit écran en raison d’un manque d’espace dans le setup par exemple, tandis que d’autres prendront les plus grands. Gardez à l’esprit que plus vous montez en taille d’écran, plus ce dernier sera cher.
  • L’écosystème. Vous devez garder à l’esprit que certains dashoards ne sont compatibles qu’avec les produits du même fabricant, comme c’est le cas avec Moza Racing. Du coup, si vous avez un setup Fanatec par exemple, vous ne pourrez pas utiliser le dashboard de Moza Racing, vu que les deux marques sont concurrentes sur les mêmes segments.
  • Le support des interfaces. Encore une fois, certains dashboards ne prennent pas en compte les interfaces les plus populaires en sim-racing, comme JRT ou Z1
  • Les LED. Tous les dashboards ne comprennent pas de LED ajustables, ou de LED tout court. Si vous avez besoin de ce genre d’affichage dans votre setup, il vaut mieux vous diriger vers des marques comme NSH qui propose un kit complet de LED et un dashboard ou Grid par exemple.
Notez cet article

Vous risquez également d’aimer…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

FANATEC : La meilleure marque Sim Racing
This is default text for notification bar